La Cité Perdue

Team Officielle de Rise of Lords
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le chevallier et la princesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ricou



Masculin
Nombre de messages : 5864
Age : 19
Espions :
180 / 180180 / 180

Weres :
0 / 200 / 20

Héraults :
8 / 168 / 16

Krakens :
20 / 10020 / 100

Tours de garde :
17 / 1817 / 18

Saboteurs :
35 / 3535 / 35

Dragons : 100

Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Points de Force: 55
Points de "Défi": 24
Blâme Blâme:
1/3  (1/3)

MessageSujet: Le chevallier et la princesse   31/7/2008, 02:23

Citation :
Serpion, je relève ton défi, et vu la faible concurrence, je pense que c'est bien partit pour moi, même si c'est pas terrible. Histoire à suivre.
Il était une fois une jolie princesse, qui vivait dans un grand château. Autour de ce château se trouvait un village qui vivait paisiblement. La jeune princesse s'ennuyait dans son grand château. Pourtant elle n'était pas seule, la demeure accueillait ses parents, son futur mari le prince, de nombreux domestiques qu'elle adorait ainsi que leurs enfants. Malgré tout, son plus grand plaisir dans la journée, c'était d'aller se promener dans le village. Tout le monde la connaissait bien et tout le monde se pressait pour lui dire bonjour. C'était un peu de bonheur qu'elle apportait auprès de ses malheureux qui travaillaient durement toute la journée, de voir ce joli visage leur sourire.

Tous les jeunes du village rêvaient de se marier avec la princesse, oubliant son prince que personne ne connaissait car lui ne sortait jamais de l'enceinte du palais. Les plus timides des garçons se cachaient et la regardaient passer de loin, mais la plupart, chacun à leur tour, avec un cadeau dans les mains, venaient lui parler et faisaient un bout de chemin avec elle. La demoiselle s'amusait de les voir ainsi et ne les repoussait jamais. Elle rentrait dans leur jeu et les encourageait à venir, mais jamais aucun n'avait pu poser les doigts sur elle. Personne ne savait pourquoi on ne pouvait la toucher, si bien que des rumeurs commencèrent à courir sur le fait qu'elle était une sorcière et que quiconque la toucherait se transformerait en grenouille, ou alors que c'était une sirène sortie de l'eau par magie, et que son corps était froid comme un poisson.

Mais la princesse, n'entendant pas ces rumeurs, continuait ses promenades, quel que soit la saison, quelque fut le temps offert par le ciel. Un jour, alors qu'il pleuvait plus que de raison, ses habituels courtisans ayant pris peur de l'eau, elle avançait seul sur le chemin. C'est alors qu'elle aperçu un homme dans une armure, s'entraînant à manier l'épée sur des mannequins. Attirée par la curiosité elle s'approcha. Le guerrier lui tournait le dos et ne la vit point arriver. Elle resta un moment derrière lui à le regarder et se rendit compte que son épée ne touchait pas souvent la cible. L'homme, continuant à donner des coups dans le vent, se retourna, emporté par un mouvement de l'épée inattendu. C'est alors qu'il vit la demoiselle debout, qui le fixait. Subjugué par sa beauté il s'arrêta et ne bougea plus. Il était plus jeune qu'elle ne pensait et son armure était trop large pour lui mais de bonne qualité. 2 minutes passèrent dans le silence, jusqu'à ce que la jeune fille prenne la parole : "Bonjour preux chevalier, quelle belle épée vous avez là.
- O-ou-oui, m-merci madame, balbutia l'homme.
- Que faites-vous tout seul ici ?
- Je m'entraîne à combattre, je veux être le meilleur guerrier du monde

...

_________________
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
Pierre Desproges

Une p'tite pièce pour les artistes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le chevallier et la princesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chevallier teutonique,siegle XIII.
» CHEVALLIER Pierre - LOUIS XIII
» Arnould Galopin, par Pierre Chevallier
» Chevallier.(Grigny, 69)
» Black Knight, Transport Alexandre Chevallier (Roussillon, 38)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Perdue :: La Grande Place d'Himona :: La Hutte des Érudits :: Les histoires des Vardens-
Sauter vers: