La Cité Perdue

Team Officielle de Rise of Lords
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Szithar’ul, la citée elfe noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drizzt
Pion
Pion


Masculin
Nombre de messages : 869
Age : 33
Espions :
180 / 180180 / 180

Weres :
20 / 2020 / 20

Héraults :
16 / 1616 / 16

Krakens :
20 / 10020 / 100

Tours de garde :
13 / 1813 / 18

Saboteurs :
35 / 3535 / 35

Dragons : 40000

Date d'inscription : 31/03/2009

Feuille de personnage
Points de Force: 0
Points de "Défi": 4
Blâme Blâme:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Szithar’ul, la citée elfe noir.   31/12/2010, 14:30

« Il existe un monde ou les elfes dansent sous les étoiles et où les humains laissent des traces de pas de plus en
plus espacées, témoignant de leurs errances. Un monde aventureux, où la magie offre mille énigmes aux rêveurs et
aux explorateurs. Dans cet univers où surviennent plus de prodiges qu’il n’en faudrait pour remplir les jours d’un
dragon, vivre et survivre y est un défi permanent.
Il existe aussi des gens qui se souviennent avec délice des histoires terrifiantes qu’on leur contait dans leur
enfance, des intrépides à l’âme bien trempée qui se sont risqués jusque dans des lieux interdits. Ceux qui en sont
revenus parlent d’un monde obscur et étrange comme en tissent les rêves … et les cauchemars: Ombreterre.

Un monde ou l’obscurité est totale, combinée à un silence mortuaire qui emplit la plupart de ses tunnels, ce qui
d’ailleurs en bien des cas ferait perdre son sang-froid à tous ceux qui n’en sont pas originaire.
Ici les créatures ont élu domicile dans un enchevêtrement de tunnels sinueux, de cours d’eau turbulent et de
cavernes immenses. Ces royaumes reculés sont d’une perfide splendeur ; le plus remarquable sous la surface à
l’Ouest d’Arkalym est peut-être Szithar’ul, la fabuleuse citée Drow.

Dans la citée des elfes noirs, la vie est dominée par le culte de Myhrinil Celybeh, Femme-Déesse de l’arcane de
la magie, et par une lutte permanente pour le pouvoir et le rang social. Mais dans l’ombre du temple de Faerl-Yath
, une population complexe se bat pour survivre.

Là, les Drows ( elfes noirs) nobles ou plébéiens travaillent, complotent et aiment… parfois. Dans la somptuosité de leurs demeures
aux mille feux magiques, dans le raffinement de leurs armes adamantines et de leurs ornements, dans leurs dons pour
l’art et en magie, et dans l’orgueil farouche que leur procure leur dextérité à manier les armes, on reconnaît aisé
ment l’héritage elfique.
Pourtant il n’est pas un elfe de la surface que l’idée de s’égarer chez ses sombres cousins n’épouvante, car il y
connaîtrait une mort atroce. Aussi merveilleux et doués qu’ils soient, les drows se sont transformés au fil de
millénaires d’isolement et de haine en une parodie macabre de leurs ancêtres. Un mélange d’accomplissement et de
perversité à faire frémir, voilà ce qu’est Szithar’ul.

Dans K’arl Qu’ellaren (le Haut Quartier)
Les drows les plus puissants profitent d’un calme relatif protégé par un mur de pierre liée à une barrière magique
l’Obsul Olath (La Porte Sombre), pour laisser libre cours à leur goût du luxe et des plaisirs.
C’est un endroit élégant, aux larges avenues résidentielles nées du roc et de la sorcellerie. Une lumière diffuse,
provenant de feu féérique baigne l’endroit, soulignant les reliefs des sculptures des façades, dorant les soieries
dont se vêtent les passants nobles. Ici se dresse la Qu’ellar T'sarran guidé par la Valsharess Khaliss T'sarran, la
reine incontesté de Szithar’ul, non loin se dresse ses outils de pouvoir Faerl-Yath (le Temple de la Magie) dédié à la
toute puissante Myhrinil Celybehn et ceux qui l’interprète dans Sorcere (l’Académie de Magie).

La magie est omniprésente dans la citée et ceux qui la maîtrise sont associé à la noblesse parmi les Drows puisqu’il
s sont le prolongement des aptitudes de leur déesse.

Ombreterre ignore les saisons ainsi que l’alternance du jour et de la nuit. Les drows calquent leur rythme de vie
sur celui de leurs ancêtres ayant vécu au grand jour.

Dans K’arl Harl (le Bas Quartier)
Les drows constituent la majeure partie de la population, d’élégants elfes noirs flânent le long des rues, prenant
d’assaut les boutiques ou se prélassent dans les auberges et les tavernes comme El’Inssrigg Vithel (la Taverne du
Baiser Mortel) pour siroter un verre de vin parfumé d’un vert étincelant dans K’arl Niar Olath (la Place de la Mer
Sombre), avec une vue imprenable sur le port composé de long ponton ou son accosté de longues nefs Drows servant
au transport ou à la pêche des poissons aveugles dans Niar Olath (la Mer Sombre), la mer souterraine qui borde la
partie sud de la citée.

Venant de l’Est, de la grotte voûtée de Cahallin (Ferme) et passant par les portes en Adamantium de l’Obsul Zhah
(la Porte Est), des marchands Drows fouettent leurs bêtes de trait, lézards ou limace géantes, tirant des tombeaux
de victuailles en direction du Bazard.

K’arl Belaernyrr (La Place des Marchands)
De méfiant marchands svirfnebelins hèlent des clients, l’endroit étant légendaire pour les marchandises magiques
disponibles à la vente, celui ci fourmillant littéralement d’individus originaires des quatre coins de l’Ombreterre
d’Arkalym que cela soit de sombres créatures en quête de savoir, de dangereux Derros, des individualistes
Crepusculins voir même quelques Humains, en faisant une foire bruyante et cosmopolite tel que celle que l'on peut
apercevoir dans les grandes villes de la surface.
Pourtant elle possède un cachet unique avec ses amas de petites stalagmites évidé servant d’étal ou de petites
échoppes pour les plus grandes, ou ses colonies de champignons grimpant dans les zones dégagées entre celle-ci,
y créant de véritables baraques vivantes.

Les membres de nombreuses autres race sillonnent également la citée : des esclaves au service des drows. Là, des
gobelins ployant sous les paquets trottinent derrière leur maîtresse. Dans une échoppe, un nain enchaîné répare
des armes et des bijoux pour trois drows armés jusqu’aux dents qui l’accablent de besognes. Ailleurs, deux minotaure
s, montent la garde devant une riche demeure, leurs longues cornes se rejoignant au-dessus de la porte pour former
une voûte. Les feu féerique leur donnant l’aspect de statues vivantes.
Acheter un esclave est chose facile a Belaern Rothe (Le Marché au Esclaves) et les marchandises sont aussi commune
que les gobelins ou les orques ou plus exotique telle des humains ou des géants.

Revenant de Drostan par Obsul Linoin (la Porte Ouest), de maussade duergar ( nains gris ) passent chargé de métaux brut, se
dirigeant vers K’arl Elghinyrr (Place des morts), là dans les forges du clan duergar Sombrefer, où des feux sombres
s’étirent dans les cheminées et le bruit cadencé des marteaux frappant le métal, les plus talentueux forgerons de
la citée produisent des lames, des bracelets, des boucliers, ou des armures, destinés à être enchantés ou d’utilité
simple.
Cette partie de la citée est pourtant toujours en ruine vestige de l’ancienne citée duergar qui se dressait en
cette grotte voûtée bien avant Szithar’ul, donnant place au territoire des Dobluth. Ici s’ouvre l’entrée de
catacombes qui courent sous tout K’arl Harl ou seul les plus téméraire osent s’aventurer et d’où pourrait surgir
mille dangers.

Mais, des Sargtlin patrouillent dans toute la citée, montés sur de grands lézards ou à pied en groupe composés de
Qu’el’Szith en formation à Melee Magthere (Académie de Guerre) ce majestueux bâtiment de K’arl Sarol (Place des
armes) au El’lar et demeure cossues.

Ainsi est Szithar’ul la citée aux dix Stalagmites où moi Drizzt do'urden drow de mon état survie,
avec les miens pour qui les rigueurs d’Ombreterre sont une bénédictions, où le mal, le crime et la trahison coulent
en nos veines… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Szithar’ul, la citée elfe noir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2500 V8] Liste VS Elfe Noir pour demain soir
» Darnag Tasartir, elfe noir slanneshii et khainiste aussi.
» Chaos contre Elfe noir full CaC
» [EBAY] La boutique de l'Elfe Noir ...
» Anti tactica elfe noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Perdue :: La Grande Place d'Himona :: La Hutte des Érudits-
Sauter vers: