La Cité Perdue

Team Officielle de Rise of Lords
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Récit d'une soirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
King Of Banana



Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 21
Espions :
180 / 180180 / 180

Weres :
0 / 200 / 20

Héraults :
11 / 1611 / 16

Krakens :
20 / 10020 / 100

Tours de garde :
13 / 1813 / 18

Saboteurs :
5 / 355 / 35

Dragons : 27500

Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Récit d'une soirée   18/7/2011, 13:30

An 1276

Dans le royaume d'Inutopia, le roi et son bras droit melqart n'étaient que les arbitres et les législateurs des différents duchés gouvernés par des castes telles que les Fils de Midgard ou les Atlantes.
Hélas, à l'heure du récit qui va suivre, ces castes ne sont plus que l'ombre d'elles-même, une nouvelle génération de castes et de seigneurs ayant vu le jour, ignorante des contes et récits épiques de leurs ancêtres, anciens rois du royaume durant bien des années.
L'un de ces anciens vikings de Midgard, après avoir erré la nuit comme esprit et le jour comme maitre de belles cités, avait fini par atterrir dans le duché des Vardens, une caste dont les lettres commencèrent à être gravées dans le panthéon inutopien.
Ce guerrier était désormais membre à part entière des Vardens mais comme le voulait la tradition il devait accomplir des quêtes. Accessoirement, cela devait lui permettre de s'imprégner des rites, de la culture et de la littérature Varden.
La Cité dans laquelle il résidait était au centre d'un cercle de montagne et un voile brumeux masquait leurs sommets abrupts; voile que les pèlerins ou les seigneurs traversaient à leurs risques et périls, espérant trouver la fameuse Cité, assise sur son trône de roche. La déesse Himona, fondatrice de la Cité-Perdue; telle que l'on a surnommait; avait sa statue au centre des fortifications en briques blanches sur lesquelles étaient gravées le nom de chaque seigneur protégeant leur duché; au centre de la ville luxuriante et prospère qu'elle couvait.
En cette année 1276 l'été chaud était le bal des tentations et des interdits. Un soir de fête, le vieux seigneur s'était mis à l'écart dans un jardin calme aux abords de la ville. Cette soirée offrait un opéra grandiose : les sifflements légers du vent faisaient tanguer les fleurs tandis que les rayons du soleil écartait le voile brumeux cachant malicieusement le fourmillement inutopien. Il regardait le paysage avec mélancolie, se remémorant ses plus belles batailles qui avaient fait de lui un seigneur renommé et souvent convoité.
Son armée, elle, n'avait pas d'égal et le bruit courait qu'elle faisait partie des cent meilleures de tout le royaume. D'un oeil distrait, il observait la rue animée et vit le seigneur boradore nu comme un vers, tête de file d'une ronde de donzelles et de troubadours où s'étaient mêlés le seigneur patoche et même l'ambassadeur kingadri, qu'il connaissait. Il se permit à l'occasion de constater les effets surprenants des liqueurs telles que l'hydromel ou la saya, bien que ce ne fut pas une découverte.
Fort heureusement, tous les seigneurs de la Cité ne se livraient pas à ces activités frivoles. Le Maitre de la Cité, Serpion, profitait plus modestement de cette fête pour discuter avec d'autres grands du royaume d'Inutopia et la reine des Gardiens Légendaires avait même fait don de sa présence. Pendant les ménestrels distrayaient les visiteurs avec leurs tambours, luths et flutes, le seigneur Jim lui contait fleurette à une princesse, une brindille insaisissable dont il espérait bien obtenir la main. Enfin, la guerrière Kayoma, pas encline à se livrer à la ferveur de la fête, avait préférée se place au sommet d'une tour, plume à la main, espérant que la beauté du paysage lui inspirât de nouvelles idées pour ses écrits.
L'ancien viking appréhendait l'avenir, il craignait de ne pouvoir répondre assidûment aux attentes de la Cité et redoutait la destinée. Il baissa la tête. Sur ses jambières étaient gravées des bananes, fruit sans noblesse dont personne ne comprit sa présence sur cette armure en argent, lui y compris. Il était aussi réputé pour le dos de son heaume où était gravé un aigle cerbère les ailes déployées, qui devenait pourpre comme la braise lorsqu'il combattait.
Il soupira, se leva et se dirigea vers son logis, une grande bâtisse en marbre. Il eut l'envie d'écrire le récit de cette soirée, de la manière dont il l'avait apprise en côtoyant les conteurs du royaume.

En traversant la Grand Place où siégeait la protectrice de la Cité qui tenait fièrement son glaive, un détail dissipa ses doutes sur son avenir et celui des Vardens. Il était inscrit ses mots, sur le socle de la statue :


" Ad vitam eternam "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Récit d'une soirée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai passé une merveilleuse soirée
» Soirée chatbox à Thème (Miyazaki / Ghibli)
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2
» Corinne Boulangier : Tenue de soirée (RTBF - 15/03/2008)
» Une soirée sympa chez Rop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Perdue :: La Grande Place d'Himona :: La Hutte des Érudits-
Sauter vers: