La Cité Perdue

Team Officielle de Rise of Lords
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Aventures de Johncoffey ( dernier tome)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
john.coffey



Masculin
Nombre de messages : 355
Age : 28
Espions :
180 / 180180 / 180

Weres :
0 / 200 / 20

Héraults :
0 / 160 / 16

Krakens :
0 / 1000 / 100

Tours de garde :
0 / 180 / 18

Saboteurs :
0 / 350 / 35

Dragons : 0

Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Les Aventures de Johncoffey ( dernier tome)   27/11/2011, 23:05

Je viens de faire le dernier tome que j'avais commencé il y a 5 mois ( bon pleins de choses ont changés donc faut se situer environ 5 mois en arrière)


Le soleil venait de se lever sur Inutopia, la belle Inutopia. L'hiver, le printemps, ayant fait leur temps, laissaient place à l’été, le soleil était au rendez-vous sur l'ensemble des plaines, excepté du côté des Maudits et des Damnés où même en pleine saison festivalière, le thermomètre ne monte guère au-dessus de moins 345 degrés, du fait d'une épaisse brume mystérieuse. Bref La vie suivait son cours, les seigneurs pillaient, buvaient, mangaient, certains allaient au F** Blue Bar aussi appelé FBB....

A la Cité Perdue, aussi le temps défilait, rien d'extraordinaire ne s'était produit depuis un bon moment. Boradore était tout le temps à la taverne à déguster des pilons de poulets, préparés par le nouveau cuisinier; étant donné que l'ancien n'avait pas réussi à satisfaire l'appétit de Boradore, il avait préféré partir vivre chez les Inuits. Slevin, toujours à faire du sport, celui-là finira par être prêtre sportif ...; pas grand-chose en somme de palpitant chez les Vardens. Sauf ... Peut-être la venue du seul, de l'unique jcsbhretour, inventeur d'un tout nouveau mode de vie, un concept innovateur à cette époque : la jc attitude
Même notre valeureux johncoffey n'était que débutant dans ce mode de vie, mais il avait pour objectif, d'espérer un jour, arriver au niveau de son illustre mentor.

Et Johncoffey donc? Que faisait-il? Tout simplement, il continuait de faire des siestes philosophiques sous son arbre penseur, avec Mister Jingles qui depuis qu'Olket le chat était venu chez Les V ne dormait que d'un œil, car comme disait le vieux sage: Quand il y a un chat roux, attention à son cou roux.
Tout était paisible lorsque Jc vit au loin un cavalier qui filait vers la Tour, en effet, malgré la vitesse à laquelle il traçait, notre héros reconnut Hertzien, qui allait faire son travail de gardien suppléant de la suppléante de la gardienne de la tour. Ainsi une nouvelle recrue avait décidé de faire son apparition dans le but de faire partie de la Grande famille V.
Ni une ni deux, The Masterpiece se releva d'un coup et alla le nouveau bleu en courant, en profitant ainsi pour faire un peu de sport...
Arrivé à la cité, il y avait foule, ce qui était assez étrange car généralement la venue d'un nouveau n'attire pas autant de monde, mais lorsqu'il vit le parchemin rempli par la recrue, il comprit; ce n'était pas un bleu, mais.... UNE BLEUE.
Cette découverte eut l'effet d'un tonneau de poudre qui tombe dans le volcan des Damnes, en effet UNE postulante à Tour de garde est un Fait extrêmement rarissime, car excepté la Gardienne, et sa suppléante, la Cité n'était occupé que par des hommes. Certes ce n’était pas trop l'idéal pour...car à part le FBB, bah il y a le FBB et point barre.
Ainsi la Cité Perdue accueillait une nouvelle présence féminine, et pas n'importe laquelle, une étrangère venue de loin, de par-delà les collines, traversant les océans, De l’autre côté du globe, d'un pays réputé Neutre, qui au fil de son histoire avait toujours préféré l'impartialité : La patrie de l'argent et du chocolat ; La CHuisse. Notre personne venait précisément de Neufchâtel.
John rentra aussitôt dans ses quartiers, pour faire un brin de toilette, en effet, accueillir une nouvelle en sentant l’Ours ce n'était pas le mieux; Une fois cette tâche accompli, il repartit à la Taverne ou la Jeune demoiselle avait honoré sa tournée; bien sûr ,lorsqu’on parle d'alcool, les Vardens sont toujours présent; Arrivé à la taverne ,John ouvrit la porte et là ce fut le choc, il vit de ses yeux vu, celle qui se faisait appeler Youna, son sang se glaça, il eut le souffle coupé et une douleur avait fait son apparition près des côtes, OMG, pensait notre héros, quel choc!, cette jeune femme est tout simplement l'incarnation de la beauté, John resta bouche bée devant la jeune femme qui venait juste de le remarquer, Elle s'avança vers lui et dit

« - Bonjour jeune guerrier, je me présente Youna, je viens d'arriver et j'offrais une tournée pour mon acceptation; et toi qui est tu? » John voulut répondre mais il bafouilla, n'arrivant pas à sortir un seul mot, euh
« - Quel curieux prénom euh
-Nom Café, euh Johncoffey je suis,
- Enchanté Johncoffey, vient donc boire un coup parmi nous en désignant le fond de la salle ou la plupart des rolliens vidaient leur choppe, certains plus rapidement que d’autres.
-Je dois, partir, euh une chose urgente à faire» et aussitôt il disparut laissant perplexe youna qui ne se posant pas de question, repartit voir ses nouveaux compagnons
John rentra direct dans ses quartiers et s'y enferma afin de réfléchir a ce qui c'était passé? En effet c'était la première fois que notre guerrier avait fui devant quelqu'un. Pourtant ce n’était pas du tout le genre de John, lui qui en avait connu des bandits, des crapules, des psychopathes …
Mais que lui arrivait il, il n'avait pas pu aligner deux mots devant elle; John sortit de chez lui et alla sur la colline afin de méditer auprès de son arbre ; car quand un problème se posait, la seule solution était une sieste réflexive, aussi il s'endormit et y passa la nuit; Au petit matin, il fut réveillé par le brui d'un cheval en effet, Etrangement ce cheval ne lui disait rien, et pour cause c'était le cheval de Youna, qui était parti se promener; John décida de s’éclipser, mais par une coïncidence, il croisa son chemin

«- Bonjour Johncoffey, c'est cela, comment vas-tu aujourd’hui, mieux que la dernière fois, j'espère car tu paraissais bizarre. »
John répondit : « -Euh ...je vais bien, j'avais euh... des choses à faire. Tout le monde m’appelle John ou JC, cela fait euh moins formel ...et voici mon compagnon mister Jingles, ma souris de compagnie qui est avec moi depuis fort fort longtemps; D'ailleurs je dois sur la place publique, euh au revoir
- Au REVOIR JC » Lança-t-elle

John repartit avec Mister Jingles, et s'éloigna rapidement en direction de la grande place an plein Inutopia, il alla dans une auberge, jeta une énorme quantité d’Ecus afin de s'acheter quelques tonneaux et il les vidèrent , paya un chambre et s'écroula dessus; et rebelote le lendemain, même scénario et même dénouement, il resta 4 jours à la Taverne; Ayant dilapidé presque tout ce qu'il avait sur lui, ainsi qu’une grande partie de la cave du tavernier il reparti en direction de la Cité, Arrivé il s'enferma direct dans ses quartiers. Son comportement commençait à devenir étrange auprès de ses compagnons. En effet ces derniers commençaient à se poser des questions sur les récents agissements de JC
John alla voir Bora qui évidemment se trouva dans les Cuisines toujours avec ses poulets. Il vit jC et lui demanda ce qui n'allait pas; il savait, rien qu’à son regard qu’une chose se tramait, il avait l’œil et le bon. John qui ne pouvait lui cacher grand-chose lui raconta qu'il était perturbé par l'arrivé de Youna, et qu'il n'était pas insensible à ses charmes; ce qui coupa net Bora dans son festival de pilons, Chose rarissime, car notre gourmet n'avait pas l'habitude d’interrompre son repas, sauf en cas d’immenses catastrophe planétaire.

« - Nom de diou, par la barbe du Grand Schtroumpf, qu’est que tu me racontes là, tu ne sais pas qu’elle est déjà la promis du seigneur Thetsabo, un des nôtres, un de tes camarades.
- Parbleu, c’est la compagne de Tsabo, santa maria, quel cataclysme, que puis-je faire Bora
- Rien, juste l’oublier et la considérer comme ta nouvelle camarade, et rien de plus, car c’est ta relation avec ton camarade Tsabo qui risque d’en périr, et nous ne voulons pas d’histoire avec la Cité. »
Ainsi Jc se résigna et appliqua les conseils de Bora, ce qui n’était pas facile mais pour ne pas faire d’histoire, il se rangea. Néanmoins, même si un temps, on peut penser que John avait exterminé ses pensées pour Youna, il supportait mal la situation et décida d’y mettre un terme. De ce fait, quelque mois après l’arrivée de youna, John qui était au bord de l’implosion, décida à la surprise de certains de quitter la Cité Perdue, car il ne pouvait continuer de la sorte. Cela aurait irrémédiablement conduit à une dégradation de l’ambiance au sein de la Cité, vis-à-vis de son compagnon Tsabo. Par conséquent, John décida de partir tout en continuant de penser à la Belle Youna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Aventures de Johncoffey ( dernier tome)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collins, Suzanne] Hunger Games - Tome 3: La révolte
» ~ ? Hunger Games, le dernier tome (4) ! ? ~
» cellule poison
» [MANGA] Biomega
» Vos avis sur ce dernier tome (attention, spoilers)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Perdue :: La Grande Place d'Himona :: La Hutte des Érudits-
Sauter vers: