La Cité Perdue

Team Officielle de Rise of Lords
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de la cité perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kain88



Masculin
Nombre de messages : 1205
Age : 32
Espions :
180 / 180180 / 180

Weres :
20 / 2020 / 20

Héraults :
16 / 1616 / 16

Krakens :
20 / 10020 / 100

Tours de garde :
18 / 1818 / 18

Saboteurs :
35 / 3535 / 35

Dragons : 141469

Date d'inscription : 19/04/2007

Feuille de personnage
Points de Force: 139
Points de "Défi": 23
Blâme Blâme:
0/3  (0/3)

MessageSujet: L'histoire de la cité perdue   19/9/2007, 21:40

Il y eut un temps où la guerre était partout. De quelque coté que vous tourniez la tête, vous ne pouviez voir que la guerre. Epuiser un cheval à galoper droit devant vous en espérant y échapper n'aurait servi à rien d'autre qu'à tuer la pauvre bête.

Les hommes partaient, de leur plein gré ou recrutés par leurs Seigneurs, enrolés et embrigadés de force pour aller défendre qui sont honneur, qui sa terre, qui celle des gens à qui ils obeissaient.
Ils partaient par dizaines, par centaines, par milliers... Certains revenaient, mais ils étaient tellement peu...

Et durant ce temps, leurs femmes vivaient seules dans la misère et la peur des envahisseurs. Des felons et des pirates pillant tout sur leur passage, dévastant les terres de quiconque se trouvait sous le pas de leur cheval, brulant les fermes, incendiant les villages et les maisons, pillant, pillant, pillant. Et les femmes n'étaient pas épargnées par ces sauvages traversant les terres, elles étaient enlevées et vendues sur le marché aux esclaves ou utilisées directement comme telles...

Les enfants avaient parfois la chance, de par leur taille et leur célérité, de pouvoir se cacher dans des recoins, de pouvoir s'enfuir souplement jusqu'à perdre haleine au travers des villages en ruine, des terres brulées et des forets dévastées et remplies de pillards.

Quand ils constatèrent la stupidité humaine, les Dieux firent table rase de cette civilisation décadente et sans scrupules.
Ils décidèrent de réattribuer les territoires et cédèrent l'Ouest aux Gobelins, êtres au sang vert et avides de pouvoir. Ils cédèrent le Nord aux Fils de Migdard, beaucoup plus nombreux et avides de combats. Ils partagèrent le Sud-Est entre l’empire de Gwendalavir et les Atlantes, deux peuples forgés de braves combattants et rudes adversaires.
Les enfants, totalement oubliés de cette répartition des Dieux, n'eurent donc aucun endroit pour vivre sans avoir à combattre.

Himona, la déesse protectrice, les remarqua et eut pitié d'eux. Elle fit jaillir de son imagination fertile une cachette extraordinaire. Là, les enfants pouvaient vivre sans crainte, se déplacer à leur guise, se nourrir, grandir et être heureux. Sans aucune menace pesant sur leur épaule et leur vie. Ils pouvaient évoluer dans la paix et la sérénité. Ainsi naquit la Cité Perdue.

Tout le monde le sait, les Dieux sont immortels.
Pourtant, c'est de la main et du cerveau d'un homme que naquit le seul et unique moyen de mettre terme à la vie d'un dieu. C'est un homme qui découvrit le plus puissant poison de tous les temps : le Skilna Bragh.
Ce poison était tellement foudroyant qu'à peine un homme en avait il une goutte sur les lèvres qu'il mourait instantanément.
Par reconnaissance, par bétise ou par dévouement, cet homme, l'inventeur anonyme du plus puissant poison au monde, totalement inconsient de ce qu'il était en train de faire et sans en mesurer le moins du monde les conséquences, en donna a Himona.
Himona n'était pas humaine. Mais toute sa puissance et tous ses pouvoirs ne lui permirent pas de rester en vie plus de quelques heures... Le temps était trop court? Tous les moyens ont été tentés afin de trouver un antidote, mais rien n'y fit. Ils partirent en tous sens à la recherche du seul antidote connu : le nectar de Tunivor. Mais ils ne reussirent meme pas à en trouver la trace que les derniers souffles de vie quittaient l'enveloppe d' Himona...

Pourtant, avant de succomber, elle réunit les dernières forces qui lui restaient dans toutes les parcelles de son corps et créa un crystal. Elle demanda à voir les Trois Sages.

Comme par magie, la Cité Perdue disparut. Plus aucune personne qui lui était extérieure ne put jamais la voir. Ne pouvaient la voir que les gens qui lui appartenaient ou ceux qui y étaient invités.

Les Trois Sages accoururent de divers endroits de la cité. Ils eurent du mal à se frayer un passage. Tous sentaient bien que des choses se passaient, et tous se pressaient à leur rencontre pour savoir. Les questions fusaient en tous sens. Mais malgré tout leur savoir, leur grand âge et leur expérience millénaire, les Sages sentaient bien eux-même que quelque chose était en train de se préparer... mais ils ne savaient pas ce que c'était.

Ils arrivèrent juste à temps au chevet d' Himona, elle rendait presque son dernier souffle.
Elle leur apprit avec une voix qui s'éteignait un peu plus à chaque mot qu'elle avait créé le crystal. Elle leur apprit qu'il permettrait a la cité d'être et de demeurer invisible aux étrangers et qu'il aiderait à maintenir la stabilité de la cité. Elle leur rappela que ce que le crystal ne pourrait pas faire, ce serait a eux de le faire, et à eux de créer l'ordre qui n'était pas encore établi. Non par la répression mais par l'instruction, la compréhension, l'écoute et la transmission du savoir.

Enfin, elle leur avoua que quand le dernier souffle de vie quitterait son corps, il irait enfermer l'intégralité de son savoir et de ses pouvoirs dans le crystal. Elle les chargeait, eux les Trois Sages, de veiller éternellement sur le crystal.

Depuis ce jour, ceux qui rejoignent les rangs de la Cité Perdue sont appelés Vardens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire de la cité perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tad l'explorateur : À la recherche de la cité perdue
» Tarzan et la cité perdue:
» TOP 5 de toutes les saisons
» Tarzan, la Cité Perdue - Tarzan and the Lost City - 1998 - Carl Schenkel
» BOBBY PENDRAGON (Tome 02) LA CITÉ PERDUE DE FAAR de D.J. Machale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Perdue :: Entrée de la Cité Perdue :: Règlement et Annonces-
Sauter vers: